Coopération décentralisée : Une inter-collectivité sénégalo-belge en actes.

Thiès: L’inter-collectivité entre des communes du Sénégal et de la Belgique a pris forme à Thiès et est traduite en actes depuis 2011, au mois de mars plus précisément.

Un mémorandum de partenariat entre les communes de Keur Moussa, Pout et Diender (Sénégal) et des communes belges de Lovendegem, Waarschoot, Zomergem et Nevele a donné corps à une inter-collectivité. Un partenariat qui est fondé sur des enjeux qui s’inscrivent dans une vision commune de développement durable, d’échange d’expériences et d’expertises. Tout est parti du Groupe de recherche et d’appui aux initiatives mutualistes (Graim) qui accompagne depuis 1999 les collectivités locales de Diender, Pout, Keur Moussa, Fandène, Darou Khoudoss et Diamniadio, pour une meilleure appropriation de la politique de décentralisation. « Ce processus a permis de doter ces collectivités d’outils de gestion tels que des Plans locaux de développement (Pld), des cadres de concertation et les a aussi conduites à réfléchir entre elles sur les enjeux qu’elles partagent et les moyens à mettre en œuvre pour construire des convergences », nous explique André Demba Wade, coordonnateur du Graim.

Ainsi, ajoute-t-il, « dans un souci de gérer les enjeux socio-économiques qu’elles ont en commun, compte tenu du fait qu’elles partagent le même espace géographique, trois des collectivités locales précitées, à savoir celle de Keur Moussa, de Pout et de Diender, ont exprimé le désir de former une inter-collectivité (KeMoPoDi). Elles ont ainsi entamé un processus de création d’une entente fondée sur différents problèmes et enjeux communs à résoudre. Parallèlement à cette initiative d’inter-collectivité, est née aussi la volonté de nouer un partenariat avec des collectivités locales du Nord dans l’idée d’une coopération décentralisée Nord-Sud ».

Convention de partenariat
C’est dans cette dynamique que des communes du Royaume de Belgique, à savoir Lovendegem, Waarschoot, Zomergem et Nevele, constituées en une inter-collectivité (LoWaZoNe) se sont manifestées pour nouer un partenariat avec leurs homologues du Sénégal : Keur Moussa, Pout et Diender constituées en inter-collectivité (KeMoPoDi). « Le processus fut donc enclenché en mars 2008 avec la visite d’immersion d’une délégation de volontaires de LoWaZoNe à Pout, Diender et Keur Moussa. Une visite qui a abouti à la mise en place d’un comité de pilotage et la signature d’une convention de partenariat entre LoWaZoNe et KeMoPoDi autour de trois axes : environnement, santé et éducation.

En 2011, il s’en est suivi la signature du mémorandum de collaboration et de partenariat, un acte qui est venu formaliser et confirmer la collaboration et l’échange entre les deux inter-collectivités de la Belgique et du Sénégal », fait noter André Demba Wade. Ainsi une démarche partenariale a été instituée entre les deux inter-collectivités dans les secteurs de l’éducation, de la santé et de la gestion des ressources naturelles.

El Hadj Mouhamadou SAGNE

381bb2fbaf75a43134c8c7bc0bc83138_L

Both comments and pings are currently closed.

Comments are closed.